Outils pour utilisateurs

Outils du site


les_alternatives

Par quoi remplacer la viande?


*Bon à savoir

Au début, le raisonnement sur le remplacement de la viande était purement technique. Le voici: les protéines que nous consommons sont composées de 20 acides aminés, présents en différentes proportions. Parmi ces 20 acides aminés, il en existe 8 qui sont appelés les « acides aminés indispensables » (AAI). Ils sont indispensables car ils ne peuvent pas être synthétisés par notre corps et par conséquence ils doivent obligatoirement être fournis quotidiennement par notre alimentation. Ces huit acides aminés indispensables ou « essentiels » doivent être présents au complet et dans les bonnes proportions pour que les protéines soient assimilées. C’est étonnant mais il faut le savoir : même si sept des huit AAI sont présents en quantité suffisante, l’absence du huitième AAI ou sa présence à des taux trop bas, limitera à lui seul l’assimilation globale des protéines. Le graphique à la suite illustre parfaitement le fonctionnement de « l’acide aminé limitant ».

Maintenant vous pouvez comprendre pourquoi on parle depuis des dizaines d’années de « protéines de haute qualité » concernant la viande. En effet, on appelle protéines complètes celles qui contiennent les 8 acides aminés indispensables. C’est le cas des produits issus de l’élevage : la viande, les produits laitiers, les œufs ou le poisson. Les protéines d’origine végétale sont, à tort, considérées de qualité inférieure, car elles contiennent toutes un acide aminé limitant.

Dans cette approche nutritionnelle, les experts ont conclu dans les années 70, qu’il fallait impérativement combiner des aliments végétaux pour être satisfait en protéines. La nature étant bien faite, il existe une association historique et universelle en matière d’alimentation pour manger végétal tout en ayant un apport en protéines complet: l’association céréales + légumineuses. Pour revenir à nos acides aminés, les légumineuses sont largement pourvues en lysine, qui s’avère être l’acide limitant des céréales. Du coup, lorsque vous associez dans un même repas des céréales et des légumineuses, tous les acides aminés indispensables sont présents : votre besoin en protéines est satisfait.

On retrouve cette association dans toutes les cultures et à toutes les époques : Le couscous en Afrique du Nord : semoule (céréale) + pois chiches (légumineuse) Au Mexique : tortillas (céréale) + haricots rouges (légumineuse) Ou encore, la paella en Espagne : riz (céréale) + haricots verts (légumineuse)

Mais les recherches et les discours sur les combinaisons de protéines végétales ont évolué: les chercheurs reviennent désormais sur ce besoin de complémenter des protéines végétales pour être « à la hauteur » des protéines animales. Cette théorie a même été nuancée par celle qui l’a popularisée (Francis Lappé dans Diet for a small planet) en affirmant que c’était beaucoup plus facile qu’elle ne le pensait. En fait, en combattant le mythe de la viande, un nouveau mythe a été crée: l’idée qu’il fallait porter une grande attention aux choix des aliments végétaux et leurs combinaisons pour ne pas manquer de protéines. Et cette idée est fausse!

A vrai dire, il est actuellement très difficile d’être carencé en protéines lorsque nous ne mangeons pas de viande. A moins que, votre régime alimentaire ne soit exclusivement composé que de fruits ou d’aliments raffinés (farine, sucres, graisses), il n’y a pas de risque. C’est pourquoi je vous conseille de découvrir cette association alimentaire (idéalement toujours accompagnée de légumes) et les milliers de possibilités culinaires qu’elle vous offre mais de rester serein et informé sur les qualités nutritionnelles de votre assiette: vous n’avez pas besoin de manger des céréales + des légumineuses chaque jour pour ne pas manquer de protéines, vous n’avez pas non plus besoin de manger de la viande tous les jours pour ne pas être carencé. Ouvrez vous à tous les légumes, les fruits, les légumineuses, les noix, les tubercules, les céréales, les salades que vous voyez et que vous pouvez cuisiner. Et à partir de là, vous êtes forcément sur le bon chemin.

  • Par quoi remplacer la viande?

Tofu, tempeh, protéines de soja texturées et seitan : des substituts traditionnels

Les substituts traditionnels comme le tofu, le tempeh, les protéines de soja texturées et le seitan sont ancestraux et peu transformés. Très bons pour la santé, ces substituts 100 % végétaux peuvent servir pour la préparation de tous les plats.

Le tofu est préparé à base de soja. Il a un goût neutre, mais absorbe facilement la saveur des aliments avec lesquels il est préparé. On le trouve nature, fumé ou déjà préparé, ainsi que sous la forme de tofu dit « soyeux ». Riche en protéines, il complète parfaitement les légumes du type céréales.

Le tempeh (origine indonésienne) est préparé à base de soja fermenté. Il se vend en forme de cubes ou de saucisses, fumé ou nature. Vous pouvez le faire mariner, cuire, frire, etc. La fermentation permet aux graines de s’agglomérer les unes aux autres et surtout elle produit des enzymes qui rendent cet aliment très digeste. Il contient un taux élevé de protéines.

Les protéines de soja texturées sont entièrement faites à base de soja qui, par un processus déterminé, a obtenu une autre texture. L’avantage est que vous pouvez les conserver très longtemps puisqu’elles sont séchées. Il est donc très simple d’avoir toujours un substitut de viande à disposition.

Le seitan est fait à base de protéines de blé. Il se vend en tranches ou haché, et vous pouvez le faire cuire, rôtir, griller ou frire. Sa texture fait un peu penser à de la viande tendre.

Les légumineuses, une excellente source de protéines

Les légumineuses ou légumes secs contiennent beaucoup de protéines et sont de bons substituts de la viande.

Les pois chiches sont des légumineuses de forme ronde, avec un goût de noix et sont riches en fibres et protéines. Vous pouvez les acheter secs, précuits en bocal ou en conserve. Les pois chiches sont délicieux dans les potées, plats au wok, salades, etc. Ils servent également d’ingrédient de base à certaines spécialités végétariennes (falafels, houmous…).

Les lentilles existent sous de nombreuses sortes et couleurs. Elles contiennent beaucoup de protéines, de vitamines A et B, de fer et de calcium. Vous pouvez en faire une soupe savoureuse, mais aussi une purée pour accompagner un repas chaud. Il suffit de les faire cuire dans un peu d’eau à laquelle vous rajoutez des épices au choix ou un cube de bouillon. Les lentilles oranges sont prêtes en seulement un quart d’heure.

Et toutes sortes de haricots : Les haricots apportent une valeur nutritive supplémentaire au repas et contribuent à la sensation de satiété. Ils sont vendus secs, en bocal ou en boîte. Il existe des haricots rouges, blancs, noirs, de Lima, etc. Les haricots sont parfaitement adaptés aux potées, plats au wok, au four, en salade, etc.

*Bon à savoir

  • Les temps de Trempage

Et en ce qui concerne le trempage, voici les temps de trempage. Les légumineuses qui ne sont pas présentes dans la liste n’ont tout simplement pas besoin de trempage !

Haricot mung (soja vert) : quelques heures Pois sec (entier) : 8h à 12h Dolique mongette : 8h à 12h Haricot : 12h à 16h Fève (entière) : 12h à 16h Pois chiche : 12h 16h Soja : 12h à 16h

  • Les 9 règles de la cuisson des légumineuses

1- Faire tremper les légumineuses, de préférence dans de l’eau tiède (le trempage est inutile pour les lentilles, les azukis, les légumineuses décortiquées ou cassées

2- Jeter l’eau de trempage.

3- Mettre les légumineuses à cuire dans l’eau froide ou tiède non salée.

4- Les porter très lentement à ébullition (important surtout pour les haricots et les pois chiches).

5- Ajouter des aromates au départ de la cuisson.

6- Faire cuire à petit feu ; éviter l’ébullition à gros bouillons, surtout pour les haricots et les pois chiches. Si on prend en compte l’ébullition à petits bouillons, cela représente en moyenne 1h de cuisson. Dans tous les cas, si vous n’êtes pas sûrs, goutez !

7- Saler en fin de cuisson

8- Si on doit rajouter de l’eau en cours de cuisson, mettre toujours de l’eau bouillante.

9- Ne pas jeter l’eau de cuisson, l’utiliser pour une soupe.

Des produits prêts à l’emploi

De nombreux produits tout prêts existent sur le marché : galettes de céréales, steaks de soja, falafels, saucisses végétales… Nous vous conseillons de tester plusieurs marques, car les goûts et textures peuvent être assez différents de l’une à l’autre. Ils sont faciles à préparer et conviennent à une majorité de consommateurs. À compléter idéalement par une légumineuse et/ou un légume « vert ». Cette gamme de produits est généralement plus variée dans les magasins biologiques, mais vous en trouverez également dans les supermarchés classiques.

Remplacer le lait

  • Lait de soja
  • Lait de riz
  • Lait de noisette
  • Lait d'amande
  • Lait d'épeautre
  • Lait d'avoine
  • Lait de châtaigne
  • Lait de millet
  • Lait de souchet
  • Lait de quinoa

Ces “laits” se trouvent sous la forme liquide en briques ou sous forme de poudre que l'on mélange à de l'eau pour obtenir la quantité de liquide souhaitée. On les trouve souvent au rayon diététique des supermarchés et dans tous les magasins bio. Bien entendu, la mention “lait” ici n'a rien d'animal, on aurait pu utiliser le terme “jus” à la place. Des dérivés de ces produits existent sous forme de “crème”, donc dans une texture plus épaisse pour cuisiner en remplacement de la crème dite “fraîche” d'origine animale.

Remplacer le beurre

par toute margarine 100% végétale (bien lire les ingrédients au dos de l'emballage car certaines contiennent du petit lait, de la caséine ou un arôme laitier). Plusieurs marques véganes ici :

http://manger.vegan.fr/categories.php?cat_id=56

les plus faciles à trouver en supermarchés classiques sont

  • Margarine végétale Bio St-Hubert
  • Margarine végétale Tourn'Olive

Sinon, la plupart des magasins BIO en vendent et elles sont généralement exemptes de produits animaux comme la margarine Vitaquell “oméga 3” avec des huiles NON hydrogènes et sans huile de palme.

Certaines huiles végétales peuvent aussi parfois remplacer le beurre selon les recettes comme une huile d'olive ou bien l'huile de pépin de raisin qui est neutre.

Remplacer le fromage

Remplacer les oeufs


☛ Quelle est la fonction des œufs en cuisine ?

En pâtisserie, les oeufs jouent un rôle important, puisqu’ils contribuent à la texture du gâteau pour trois raisons : leur humidité, leur liant et leur fonction de levant. C’est pourquoi, avant de choisir un substitut adapté, il est primordial de s’interroger sur le rôle des oeufs dans la recette que vous souhaitez préparer :

L’œuf joue un rôle de levant dans un gâteau, un pain ou une brioche à la texture aérienne. Un indice pour le savoir : si la recette fait appel à plusieurs œufs (deux ou trois par exemple) ou bien à des blancs d’œuf battus en neige, c’est certainement cette fonction qu’il occupe. L’œuf fait office de liant ou d’humidifiant dans le cas de biscuits, muffins ou cookies. Si la recette contient un seul œuf, c’est sans doute ce à quoi il sert. Dans un plat salé, comme une terrine, l’œuf ou les œufs jouent un rôle de liant. Enfin, certaines recettes, comme la quiche ou les omelettes, font une place privilégiée aux œufs, souvent alors en grande quantité.

☛ Par quoi remplacer les œufs ?

Avant toute chose, la seconde question à se poser, et qui découle de la première, c’est : faut-il vraiment remplacer cet œuf ?

Très souvent, en effet, lorsque la recette ne fait appel qu’à un seul œuf, comme c’est le cas notamment dans les muffins, cookies ou biscuits, il y a de fortes chances que celui-ci ne soit pas essentiel. Dans la plupart des cas, je le bazarde ! Et je m’en passe d’autant plus facilement sous certaines conditions : par exemple, lorsque la recette contient du gluten (blé, seigle, épeautre, kamut…) ou bien un autre ingrédient qui fait office de liant (yaourt, tofu, compote…). Là, ne vous posez pas de questions, supprimez-le et ça ira très bien. Bon, bien sûr, dans un œuf au plat ou un œuf à la coque, ce n’est pas la même chose, ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit, hein !..

*

Et sinon ?..

La solution de simplicité consiste à remplacer les oeufs tout simplement par… du substitut d’oeuf. C’est un peu de la triche, je le reconnais, mais quand on a peu de temps devant soi ou quand on tente pour la première fois de véganiser une recette, c’est très pratique. Il s’agit d’une préparation toute faite qu’on trouve dans le commerce et qui se compose la plupart du temps de plusieurs ingrédients : amidon, fécule, épaississants (gomme de guar), et émulsifiant (graisse végétale). On en trouve en France sous la marque Valpiform, en Angleterre avec Allergycare, tandis qu’Outre-Atlantique, c’est Ener-Egg qui domine. L’utilisation est simple : il suffit de remplacer un oeuf par une dose de substitut et un peu d’eau.

Rassurez-vous pourtant : vous n’êtes pas obligés d’acheter ce substitut (dont je me passe moi-même très bien !) et cet article est justement fait pour ça…

Vous pouvez d’ores et déjà réaliser votre propre substitut en combinant les ingrédients suivants :

100 g. de fécule de pomme de terre 100 g. de fécule de tapioca 25 g. de gomme de guar 10 g. de bicarbonate de soude (ou de poudre à lever) (opt.) 20 g. de lécithine de soja ou tournesol

*

Faisons maintenant le tour des ingrédients tout bêtes grâce auxquels on peut se passer d’œufs:

  • La fécule

Maïs, pomme de terre, tapioca, arrow-root… Une fois humidifiée, n’importe quelle fécule prend une texture gélatineuse proche de celle d’un œuf et joue un rôle de liant dans une recette. La fécule apporte aussi de la légèreté à une pâte tout en lui permettant d’épaissir. Leur pouvoir de substitution varie quelque peu selon les fécules et c’est à vous de voir celle que vous préférez en fonction de l’effet recherché. J’ai un petit faible pour l’arrow-root qui s’utilise en moindre quantité que les autres fécules, mais la fécule de pomme de terre ou de la maïzena feront parfaitement affaire dans une recette de gâteau qui fait appel à un ou deux œufs. Toutes feront merveille dans les gâteaux, les biscuits ou les muffins.

☛ Ajoutez 1 Càs de fécule en même temps que les ingrédient solides (sucre, farine…) et comptez ensuite 2 Càs d’eau ou de lait vg supplémentaires à ajouter avec les liquides (lait, sirop…)

  • Les graines de lin

Aussi étonnant que cela puisse paraître pour les non-initiés de la cuisine végétale, les graines de lin moulues font parfaitement office d’œuf ! En effet, diluées dans de l’eau, ces graines sont mucilagineuses, c’est-à-dire qu’elles produisent une substance gluante très voisine de la texture d’un blanc d’œuf. On les utilisera surtout dans les recettes où l’on ne veut pas sacrifier de la légèreté en remplaçant les œufs, comme les biscuits ou muffins. On les achète brunes ou blondes, entières de préférence pour ensuite les moudre soi-même avec un moulin à café ou un mixer : les acides gras essentiels Oméga-3 qu’elles contiennent sont en effet fragiles et se conservent mieux dans les graines entières. D’ailleurs, si l’on souhaite préserver ceux-ci, on opte pour une cuisson rapide et à température relativement basse, sous peine de les détruire.

☛ Comptez 2 càc de graines de lin pour 2 Càs d’eau environ.

Vous avez le choix : soit vous mélangez les graines moulues à l’eau dans un récipient à part et laissez attendre 5 minutes avant de l’ajouter au reste du gâteau, soit vous ajoutez les graines aux ingrédients solides et l’eau au moment des ingrédients liquides. La différence est subtile, mais si vous souhaitez que votre préparation soit bien reliée et légèrement gooey, choisissez la première technique, et si vous préférez plutôt que vos graines absorbent l’excès d’humidité d’une recette, optez pour la seconde.

  • Les graines de chia

Tout comme les graines de lin, les graines de chia (déjà vues ici) ont la propriété de produire un mucilage au contact de l’eau. Elles remplaceront donc très bien les œufs dans les recettes qui ont besoin de liant. Un avantage par rapport aux graines de lin : elles n’ont pas besoin d’être moulues ! Il suffit d’y ajouter de l’eau, d’attendre un peu et hop, un magnifique ‘œuf’ dans mon muffin! Et comme elles permettent également de remplacer une des matières grasses d’une recette (beurre…), on les aime d’autant plus ! Plus rares et plus coûteuses que les graines de lin, je les privilégie quand je suis pressée ou pour les recettes au temps de cuisson court, en raison de la fragilité de leurs Oméga-3.

☛ Comptez 2 càc de graines de chia pour 2-3 Càs d’eau environ. Laissez reposer 10 minutes et ajoutez-les aux autres ingrédients.

Pour diminuer les matières grasses d’une préparation, remplacez 50% du beurre, de la margarine ou de l’huile de votre recette par l’équivalent en graines de chia que vous mélangerez au reste du corps gras avant de les incorporer au reste de la pâte.

  • La compote de fruits ou la purée de légumes

Pomme, courge, potiron, carotte, courgette… ajoutée à de la levure, la compote ou purée de légumes remplace étonnamment les œufs en apportant humidité et légèreté aux pâtes sucrées (gâteaux, muffins…), tandis que la purée de légumes fera des merveilles dans les blinis ou crêpes épaisses. Choisissez bien votre compote ou purée en fonction de la recette : cela va sans dire que les compotes sucrées ne conviennent pas à toutes les préparations ! Privilégiez les fruits riches en pectine, comme la pomme et, dans les recettes sucrées, veillez à adapter la dose de sucre en fonction de votre ajout. Optez toujours pour des compotes sans sucres ajoutés ou faites-les vous-même : des pommes abîmées récupérées sur un marché ? Et hop, on met tout ça à mijoter, on mixe ensuite le tout pour obtenir un mélange sans morceaux et le tour est joué !.. Il ne reste ensuite plus qu’à la congeler en portions individuelles que vous sortirez au dernier moment pour la recette en les faisant doucement réchauffer au bain-marie.

☛ Comptez 50 g.de compote ou purée [un peu moins d’1/4 cup] pour remplacer 1 œuf.

  • Les bananes

La banane écrasée fonctionne exactement comme la compote de fruits dans les préparations sucrées, en plus de leur donner une grande douceur. Ce n’est pas pour rien que les Anglo-saxons ont fait du banana bread une de leurs recettes favorites ! La banane est une option de choix quand on a sous la main une ou plusieurs bananes trop mûres dont on ne sait que faire : choisissez-la toujours bien mûre et écrasez la à la fourchette ou au mixer, avant de l’incorporer dans vos gâteaux ou muffins. Dans les crèmes glacées, elle remplace très bien les jaunes d’œufs et donne une texture de glace à l’italienne à tomber !

☛ Comptez 1/2 banane pour remplacer 1 œuf.

  • L’agar-agar

En salé comme en sucré, l’agar-agar permet de remplacer les œufs grâce à son pouvoir gélifiant. Il fait ainsi merveille dans les terrines de légumes, les crèmes, les panacottas, les flancs, ou même les tiramisus, où son ajout permet que la préparation se tienne… sans aucun besoin d’œufs ! Il remplace également avantageusement la gélatine qui est faite, je vous le rappelle, de tissus animaux bouillis (miam). Attention cependant : pour faire effet, l’agar-agar doit avoir été chauffé !

☛ Choisissez-le en poudre et comptez 1 càc rase d’agar-agar + 1 CàS d’eau que vous laisserez bouillir 1 minute avant de l’incorporer au reste, ou bien 1 càc d’agar-agar pour 500 ml. de liquide dans votre recette (flancs, entremets…)

  • Certaines farines

Plusieurs farines peuvent remplacer avantageusement les œufs dans nombre de recette en raison de leur pouvoir émulsifiant ou épaississant. C’est le cas notamment de la farine de pois chiche qui fait merveille dans les quiches, terrines et omelettes, mais aussi de la farine de lupin et la farine de soja : ces deux dernières remplacent avantageusement l’effet stabilisateur de l’émulsion du jaune d’oeuf en raison de la lécithine qu’elles contiennent. Toutes deux apporteront également une note biscuitée, une jolie couleur jaune et une belle dose de protéines à vos préparations (pains, muffins, gâteaux…).

  • Le tofu et le yaourt de soja

Sous forme de tofu ou de yaourt, le soja est un ingrédient qui permet de remplacer à merveille les œufs quand les recettes font appel à eux en grande quantité. Tofu ferme et tofu soyeux sont tous deux issus des graines de soja et fabriqués selon le même procédé, mais tandis que le tofu ferme a été pressé longuement de sorte à contenir peu de liquide, le tofu soyeux a été égoutté bien moins longtemps et est en conséquence bien plus humide. Pour comparer, c’est un peu comme le fromage et la crème : tous deux sont issus du lait mais un fromage contient bien moins d’eau que Tous les deux s’utilisent très différemment dans les recettes.

Pour les omelettes ou le mascarpone, le tofu ferme est un substitut miraculeux. Ajoutez-lui une pincée de curcuma pour la couleur et vous tromperez l’adage qui veut qu’on ne fasse pas une omelette sans casser d’œufs… Le tofu soyeux, lui, est idéal dans les recettes nécessitant un agent levant (soufflés…) ou un fort pouvoir liant (mayonnaise, gratins, quiches…).

Enfin, le yaourt de soja se substituera sans problème aux oeufs dans les recettes qui requièrent un agent levant bien humide (gâteaux, muffins, pains minute…).

☛ Comptez 50 g. de tofu [un peu moins d’1/4 cup] pour remplacer 1 œuf.

☛ Remplacez 1/4 de la farine de votre préparation par l’une des farines ci-dessus.

Pour épaissir une préparation (sauce, crème pâtissière, panacotta…), vous pouvez aussi opter pour des farines précuites dites ‘crèmes’ (riz, millet, kokkoh…) ou des flocons de céréale moulus finement (avoine, riz, sarrasin…).

☛ Pour une crème type pâtissière, comptez 30 g. de farine précuite pour 200 ml. de liquide. Se prépare en faisant chauffer le tout à feu doux-moyen en remuant régulièrement.

Bien sûr, cette liste n’est pas exhaustive, et il ne faudrait pas oublier quelques autres astuces pour remplacer facilement les œufs dans vos recettes, parmi lesquelles :

  • Le vinaigre (ou citron) : l’ajout de cet ingrédient à un lait végétal lui permet de cailler et de s’épaissir pour remplacer œufs, crème ou kéfir dans vos cookies, muffins ou cupcakes. Ajouté au bicarbonate de soude ou à la poudre à lever, cette acidité lui permettra de faire lever la pâte et d’apporter beaucoup de légèreté à vos gâteaux et génoises, à la façon des blancs d’œuf.
  • Les purées d’oléagineux (amande, noisette, cacahuète, cajou…), riches en matières grasses, permettent de remplacer avantageusement les jaunes d’œuf dans les muffins, pâtes à tarte ou crèmes.
  • L’okara : qu’il s’agisse de pulpe de lait de soja, de céréales ou d’oléagineux, l’okara donne du liant et du corps à vos préparations. Il épaissit une soupe ou une sauce trop liquide, donne de la texture aux galettes de céréales et burgers végétaux et remplace parfaitement les oeufs dans des cakes ou des muffins.
  • La gomme de guar ou la gomme de xanthane fonctionnent très bien dans les préparations sans gluten où elles remplacent le liant de l’oeuf (pain, gâteaux…)
  • Pour dorer un gâteau, le jaune d’œuf, c’est dépassé ! Optez plutôt pour du lait végétal, de la confiture (abricot, pêche…) ou du sirop d’agave légèrement dilué dans de l’eau, à étaler au pinceau.

Remplacer les chaussures en cuir

  • codes chaussures (et bien vérifier que la semelle intérieure n'est pas en cuir !)
Quelques magasins où trouver facilement des chaussures 100% synthétiques
  • La Halle aux Chaussures et autres magasins du même type.
  • Vérifier que la colle des chaussures n'est pas animale, pour cela, écrire à la marque.
  • Vegetarian Shoes
  • Bourgeois Bohème
  • Melissa (chaussure en plastique recyclé)
  • Love Burlesque (Bordello Shoes)
  • Nae Vegan
  • Brave Gentleman
  • Wills Vegan
  • Beyond Skin (chaussures modes pour femme )
  • Moo Shoes
  • Lulus
  • Noah Shop
  • Esprit (gamme vegan uniquement)
  • Stella MacCartney (chaussures de mode pour femmes)

ps: pour bonne concience souvenez vous que les chaussures made in china (RPC) / bengladesh / etc..bas prix comme chez H&M, New Look, Gemo….. ont souvent été faite par des enfants, des personnes sous payés, maltraités, et plein de produits toxiques parfois non autorisés en france..


Quelques marques de cosmétiques Non-testés et d'autres VEGAN


Bon à Savoir

*Un produit non testé sur animaux ne veut pas dire qu'il ne contient pas de produits animaux ou sous produits animaux, le plus fiable est d'avoir le logo “Vegan sociéty” ou “CrueltyFreeAndVegan”.

Les marques sur cette liste ne doivent pas :

  • Tester le produit fini ou les ingrédients qui le composent sur les animaux, malgré la réglementation REACH.
  • Exporter en Chine (qui rend obligatoire les tests sur les animaux).
  • Appartenir à un groupe qui teste sur les animaux.
  • Ne contenir aucun ingrédient animal ou sous produits d'origine animal.(pour certains)

A

Adorn Cosmetics (vegan)

B

BareFaced Beauty (vegan)

Beauty Without Cruelty (vegan)

BiOrganics (vegan)

C

Crazy Rumors (vegan)

D

Desert Essence (certains produits ne sont pas vegan)

Dr Hauschka (certains produits ne sont pas vegan)

E

ELF Cosmetics (vegan, mais pas tous les pinceaux)

F

G

H

Hurraw Balm (vegan)

I

J

K

L

Lamazuna (vegan, marque française)

Lavera (certains produits ne sont pas vegan)

Lily Lolo (certains produits ne sont pas vegan)

LiquidFlora (vegan)

Lush (certains produits ne sont pas vegan)

M

Moksa Organics (vegan)

N

Nubar (vegan)

NYL skincare (vegan)

O

oOlution (vegan)

P

Pachamamaï (vegan, marque française)

Pai Skincare (vegan)

PHB Ethical Beauty (vegan)

Q

R

REN skincare (certains produits ne sont pas vegan)

S

Scotch Naturals (leurs nouveaux vernis ne sont plus vegan)

Soapwalla (vegan)

SpaRitual (vegan)

T

U

UVbio (vegan, marque française)

V

W

X

Y

Z

Zao Make Up (certains produits ne sont pas vegan)


Produits Vegan certifiés :

  • - ARF belgique : http://www.arfshop.be/ (nourriture vegan, cosmétiques, maquillage (bwc) , chaussures, tracts, livres .. etc !)
  • -Argiletz : http://www.argiletz.com/ (base d'argile pure 100% naturelle et bio)
  • - lavera : http://www.lavera.de/fr/a-prop​ […] imaux.html (cosmétique, maquillage vegan et bio, attention certains produits ne sont pas vegan (produits de la ruche), vérifiez bien les logos)
  • - Dr. Organic : http://www.drorganic.co.uk/ (produits de soins de la peau, déodorant “anti pores bouchés” , verifiez leur annotation verte “ convient aux végétariens et vegans ”, car ils ont aussi une gamme de produits de la ruche)
  • - Hurraw : http://www.hurrawbalm.com/ ( baume à levre, en vente aussi sur Vegan Mania)

—-

En france :

* -Précious Life http://www.preciouslife.fr/ ( produits non testé sur animaux, mais pas toujours vegan, mais une gamme vegan et certifiées « cruelty free and vegan » ou « vegan sociéty », coloration pour cheveux, produits pour hommes, pour enfants, pour animaux aussi )
* -Zao make up : site de la marque a consulté pour chaque produit avant d'acheter pour s'assurer si le produit est vegan ou non : http://www.zaomakeup.com/ et aller sur un site d'achat.
* -Lush france : http://www.lush.fr/ ( maquillage, bombe de bain, gel douche, nettoyant, parfum,shampoing sec …)
* -vegan mania : http://www.vegan-mania.com/ ( soins peaux, gels douche et bain, soins homme, enfants , parfum, maquillage … )
* -un monde vegan : http://www.unmondevegan.com/in​dex.cfm ( nourriture, maquillage, soin du corps , homme, animaux, produit d'entretien, chaussures ….
* -vegetarian shoes : http://www.vegetarian-shoes.co​.uk/ (site anglais)
* -Natracare : http://www.natracare.com/fr-FR​/ (proteges slips, serviettes, tampons en coton bio, sans chlore, sans javel, non testé sur animaux )
* -Easy cup : http://www.easycup.fr/ ( site de comparaison, d’information et de liens vers e-shop sur les coupes menstruelles )

Quelques produits d'entretiens non-testés


  • Earth Friendly Products V
  • So Essentiel
  • Argital
  • Body Nature
  • Alma Win (produits lessiviels etc)
  • Sonett (certifié Vegan , sauf le détachant au fiel)
les_alternatives.txt · Dernière modification: 2015/08/02 20:21 par mariejeanne